Hydrogéologie minière

Modélisation numérique de l’écoulement souterrain autour des mines, carrières et sablières pour :

  1. Évaluer les débits d’assèchement des fosses à ciel ouvert ou excavations;
  2. Optimiser l’espacement entre puits ou drains horizontaux d’assèchement;
  3. Déterminer l’impact du pompage d’eau souterraine sur les autres utilisateurs et sur l’environnement;
  4. Évaluer les risques reliés au transport des contaminants dissous à partir des haldes à stériles et parcs à résidus.

 

Recherche en eau souterraine pour procédé de concentration.

 

Réalisation d’essais hydrauliques entre obturateurs.

 

Planification de programmes de suivi.

Exemples de réalisations

L'animation ci-dessous représente l'image tridimensionnelle du rabattement induit par le dénoyage des galeries d'une ancienne mine souterraine.

Les images ci-dessous représentent l'utilisation d'un modèle numérique d'élévation de terrain (image du haut à gauche) pour faire l'interprétation de la carte des dépôts de surface (image du haut au centre). Cette carte, combinée aux données climatiques du site, a permis d'obtenir une carte de répartition de la recharge (image du haut à droite). Cette dernière a ensuite été utilisée afin de modéliser la surface piézométrique (image du bas à gauche) et le rabattement anticipé (image du bas à droite) d'une mine à ciel ouvert.

Les images ci-dessous représentent l'utilisation d'un modèle numérique d'écoulement dans la gestion des eaux d'une mine à ciel ouvert (image de gauche). L'étude visait à dimensionner un patron de forage sub-horizontal pour abaisser la pression intersticielle dans les parois. L'image du centre représente l'effet d'un drain unique alors que celle de droite représente l'effet combiné de plusieurs drains. 

© 2015 par Richelieu Hydrogéologie inc.